Salariées enceintes : l’accès au télétravail est encouragé

Article - Avocat Maître Cabrol
Publié le 23 février 2022

La loi 2021-1774 du 21.12.2021 (JO 26.12) visant à accélérer l’égalité économique et professionnelle prévoit que l’accord collectif ou la charte de l’employeur sur le télétravail doit préciser les modalités d’accès au télétravail des salariées enceintes.
En pratique, la salariée pourra donc bénéficier de la possibilité de télétravailler dès le début de sa grossesse et jusqu’au congé maternité.
Il ne s’agit pas d’un droit automatique.
Il ne s’agit pas non plus de substituer le télétravail à de nécessaires arrêts de travail.
La pratique du télétravail doit être discutée et négociée au niveau de l’entreprise sans constituer un frein à l’évolution de carrière des femmes par un éloignement physique des centres de décision ou du manager ou encore conduire à une exclusion des politiques de promotion interne et de revalorisation salariale.

Nos autres articles

Temps partiel : preuve et requalification

Temps partiel : preuve et requalification

Le contrat à temps partiel doit mentionner la durée hebdomadaire ou mensuelle prévue et la répartition de la durée du travail entre les jours de la semaine ou les semaines du mois. Il s’agit des dispositions prévues par l’article L 3123-6 du code du travail. Selon une...

lire plus